SHARE

Dans quelques mois des robots remplaceront peut-être ballons, billes et compagnie lors des récréations. C’est en tout cas le projet d’un jeune étudiant de l’Université de Bristol qui cherche à créer un jeu mêlant univers virtuel et expérience dans le monde réel.

Le projet d’un passionné de robots

Les robots sont amenés à prendre une place de plus en plus importante dans nos vies. Et dans quelques mois ils pourraient même se glisser dans le cartable de nos enfants. C’est en tout cas le projet de Silas Adekunle, un jeune ingénieur en robotique affilié à l’Université de Bristol. Passionné de jeux vidéos et construisant des robots depuis longtemps déjà, il rêvait d’un système permettant de combiner ces deux univers. Déçu par les produits du commerce qu’il avait testé il a alors décidé de développer les Mecha Monsters, des robots de combats dédiés au jeu. Concrètement ces quadripodes sont des petits robots dont les pattes disposent de 3 degrés de liberté. Aucun processeur n’est embarqué sur les robots, un smartphone, munie de l’application développée par Reach Robotics, assure le pilotage des servo-moteurs et la gestion des paramètres de jeu par liaison Bluetooth.

Des robots évolutifs

Le combat lui-même n’est pas un affrontement réel entre robots pouvant amener à la destruction de l’un d’eux, mais une simulation utilisant les mouvements et positions des deux Mecha Monsters. Le smartphone permet de faire exécuter certains mouvements au robot, qui correspondent à une attaque déterminée. Le robot peut être équipé, virtuellement bien entendu, de canons lasers ou de lance-missiles. Le jeu combine donc la gestion des déplacements des robots, dans le monde réel, avec le combat qui lui se déroule de manière virtuelle. En fonction des tactiques et des caractéristiques des robots, l’application détermine les dégâts infligés. Et ce qui devient intéressant, c’est que le joueur gagne des points et des niveaux à mesure que s’accumulent les victoires. Et à chaque nouveau niveau, il peut débloquer de nouvelles capacités du robot sur l’application. Autre possibilité pour le joueur, celle d’acheter des accessoires, bien réels, pour personnaliser l’apparence de son robot et faire évoluer ses caractéristiques.

Au delà de l’aspect ludique, et du projet commercial, Silas Adekunle souhaite utiliser ces robots pour intéresser les jeunes à la robotique. Un thème qui rejoint celui évoqué dans tendances.info il y a peu, l’enseignement du codage informatique à l’école.

Les Mecha Monsters n’existent pour l’instant qu’à l’état de prototype mais Reach Robotics, la société constituée pour développer ces robots, prévoit de lancer une campagne de levée de fonds sur Indiegogo prochainement. Vous pouvez d’ailleurs vous inscrire sur le site de la société pour être informé du lancement de cette campagne et de la période de pré-commandes. Et si les Mecha Monsters trouvent un marché, Silas Adekunle ne manque pas d’idées pour faire évoluer ses robots : incorporation de caméras, application fonctionnant en réalité augmentée, …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here